Spotr lance une nouvelle version de son application et sera présent le 21 septembre au Grand Palais

Spotr, l’application qui trouve les lieux hors du commun pour vos photos, dévoile une nouvelle plate-forme mobile après l’engouement suscité par une version Béta ayant séduit plus de 100 000 Franciliens. Déjà disponible sur iOS, l’application est désormais téléchargeable gratuitement sur Android.

Avec cette nouvelle version, Spotr voit sa couverture étendue à de nouvelles villes. Après l’Ile-de-France et les Hauts-de-France, ce sont les métropoles de Lyon, Marseille, Bordeaux et Londres qui intègrent aujourd’hui l’application. De nouvelles fonctionnalités font également leur apparition. Il est désormais possible d’ajouter facilement des spots à ses favoris pour les retrouver en un clin d’œil dans son profil ou de mentionner une connaissance sur un spot pour lui faire partager ses coups de cœur.

Désireuse d’étendre rapidement sa couverture, Spotr va dévoiler une nouvelle métropole tous les mois, en 2020, à commencer par Berlin dès le mois d’octobre. La personnalisation de l’expérience est également renforcée avec la possibilité de s’abonner à différentes catégories de spots pour ne rien manquer des nouveautés.

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2019, la Réunion des musées nationaux-Grand Palais (Rmn-GP) propose, en partenariat avec Spotr et l’Agrandisseur Fisheye, une soirée exceptionnelle le 21 septembre. L’événement prendra la forme d’un parcours photo libre dans la nef du Grand Palais à Paris. De 17h30 à 21h30, les visiteurs pourront ainsi photographier la plus grande verrière d’Europe sous tous ses angles et partager leurs clichés en ligne avec le hashtag #GrandPalaisSpotr.

 

Blinkl et Olivier Cablat au VR Arles Festival

Le travail d’Olivier Cablat Evidence of zombies est actuellement exposé aux Rencontres d’Arles. Ce projet est basé sur une collection d’images d’architecture de type Canard. Ces formes architecturales ont la particularité d’incarner la forme dont elles sont le sujet.

Olivier Cablat a travaillé avec un cabinet d’architecture pour reconstituer des plans en 3 dimensions de ces architectures. C’est à partir de ces plans que l’artiste plasticien et Blinkl ont collaboré pour réaliser l’installation Duck teleportation aux VR Arles festival. Elle permet d’accéder à 10 plans en 3 dimensions par l’intermédiaire d’un dispositif de réalité virtuelle mis en oeuvre par Blinkl.

Equipés simplement de leur téléphone ou leur tablette, les visiteurs peuvent scanner les photos affichées aux murs et visualiser sur leur téléphone, grâce à la technologie Blinkl, ces architectures et leur contexte aujourd’hui en réalité augmentée. 

 Image d'une personne en train de prendre une photo

 

Les soirées Komito au Grand Palais

Dans le cadre du partenariat entre la Rmn – Grand Palais et l’Agrandisseur Fisheye visant à susciter l’envie d’entreprendre dans le secteur culturel ; Komito, jeune start-up développant un système de Photo Booth connecté était présente pour toutes les soirées Places aux Jeunes de la saison qui se termine.

Les visiteurs ont ainsi pu, lors de leur parcours dans l’exposition, imprimer directement sur la box leurs photos en les partageant sur Instagram ou Twitter via les hashtags #placesauxjeunes #exporouge ou #expolune.

Le partage de la photo avec les différents hashtags permet ainsi à la fois d’imprimer rapidement sa photo mais aussi d’augmenter le nombre de post sur les réseaux sociaux des événements Places Aux Jeunes, donnant une visibilité accrue à ces soirées.

Box Komito à l'expo rouge

ONE.O.1 remporte le prix Fisheye-Incuba’School

Le prix Fisheye-Incuba’School, qui récompense les étudiants d’Île-de-France ayant un projet de start-up dans les domaines de l’image et la culture a été remis le 24 juin dernier, et le grand gagnant est ONE.O.1 ! Fondé par Laurie Bonin et Julie Corver ce projet a pour aspiration de porter la révolution de l’art numérique dans des lieux fréquentés par le grand public.

Concrètement, ONE.O.1 propose l’installation d’un écran adapté à la diffusion d’œuvres d’art dans des lieux privés tels que des hôtels, des restaurants, ou encore des bureaux d’entreprise.

Ils ont comme ambition de revaloriser les espaces privés en misant sur la modernité mais surtout de donner ainsi une visibilité nouvelle aux artistes.

ONE.O.1 va donc pouvoir bénéficier de 3000 euros de financement direct pour développer son projet et d’un accompagnement de l’agrandisseur Fisheye.

L'équipe ONE.O.1 remporte le prix Fisheye IncubaSchool

 

L’Agrandisseur Fisheye accueille Spotr, l’appli qui géolocalise les lieux inspirants

L’agrandisseur est heureux d’annoncer l’arrivée en son sein de Spotr, l’application qui géolocalise les lieux inspirants en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France. Forte d’une communauté d’utilisateurs très active, Spotr permet à ceux qui capturent le paysage urbain sous toutes ses formes de découvrir des lieux photogéniques ou restés secrets, de les immortaliser en photo et d’échanger avec les autres créateurs. Les touristes y trouvent également un outil leur permettant de visiter la ville autrement, via des recherches thématiques.

L’utilisation de Spotr est simple : l’utilisateur a le choix entre une recherche précise par catégorie de lieux (« escaliers », « street art », etc.), par mot-clé (« passerelle », « bleu », etc.) ou bien par géolocalisation : la carte Spotr lui indique alors les spots remarquables autour de lui. Les premiers lieux ont été identifiés par des experts de l’exploration urbaine, adeptes de la photographie et très suivis sur Instagram. La communauté d’utilisateurs Spotr s’est ensuite chargée d’enrichir la base de données qui croît constamment au rythme des nouveaux lieux ajoutés par les utilisateurs de l’application.

A court terme, Spotr, pour l’heure disponible uniquement sur iOS, ambitionne d’être accessible également sur Android et devrait élargir son rayonnement partout en France, puis en Europe. Depuis sa création en 2017, l’application a connu un succès organique avec plus de 100 000 téléchargements.

La Rmn – Grand Palais et l’Agrandisseur Fisheye viennent de conclure un partenariat visant à aider les startups du secteur culturel

Le secteur culturel innove et continue de croître, la culture s’exporte et le numérique est plus que jamais porteur de grandes potentialités. Partant de ce constat, la Rmn – Grand Palais et l’Agrandisseur Fisheye ont naturellement noué ce partenariat dont la vocation est de susciter l’envie d’entreprendre dans le secteur culturel. Par cet engagement, la Rmn – Grand Palais va offrir à la fois un accompagnement aux startups du secteur culturel et un terrain d’expérimentation inédit, qui leur permettent de travailler sur des scenarii d’usage au sein du Grand Palais et de ses établissements partenaires.
Ce nouveau volet complète la stratégie numérique de la Rmn – Grand Palais basée sur l’innovation permanente en termes de contenus et d’interactions avec ses publics et qui, grâce notamment aux sites web, applications mobiles, réseaux sociaux et MOOC développés par l’institution, offre aux publics et aux visiteurs une expérience digitale large et diversifiée.

Ce partenariat est basé sur la mise en œuvre d’applications concrètes et régulières. Ainsi, dès le 3 avril prochain, Komito, qui développe un système de photobooth connecté, sera présent à la soirée Place(s) aux jeunes de l’exposition Rouge. Art et utopie au pays des Soviets. Cette présence sera renouvelée lors de toutes les soirées Place(s) aux jeunes de la saison.

Art of Corner intègre l’Agrandisseur Fisheye

L’agrandisseur Fisheye est heureux d’annoncer l’arrivée de Art of Corner, spécialiste de la réalité virtuelle, au sein de son incubateur. Créée en 2016, Art of Corner conçoit et développe des projets de réalité virtuelle, du financement à la distribution, grâce à la technique de la photogrammétrie.

Cette modélisation 3D d’objets et de lieux en très haute définition permet la création de contenus VR, d’images 3D en ligne et d’holographie pour des expériences immersives et interactives. Les contenus VR offrent ainsi aux utilisateurs la possibilité d’interagir avec l’espace virtuel en manipulant des objets ou en faisant revivre des personnages historiques.

Art of Corner a notamment remporté le prix du Meilleur contenu interactif VR aux Laval Virtual Awards en 2018 pour le Projet Bourdelle, expérience immersive au cœur de l’atelier du sculpteur Antoine Bourdelle au musée Bourdelle commandée par Paris Musées. Ce travail a également fait l’objet d’un livre blanc écrit en collaboration avec Intel dans lequel toutes les étapes de la réalisation sont détaillées, donnant ainsi un aperçu de la technicité à l’œuvre dans un tel projet. Pour prolonger l’expérience auprès du grand public, les créations en réalité virtuelle de Art of Corner sont compatibles avec les principaux casques VR disponibles actuellement sur le marché (Oculus, HTC).

Appel à projet Fisheye-Incuba’school

Pour la deuxième année consécutive, l’Agrandisseur Fisheye et Incuba’school lancent un appel à projet destiné aux étudiant(e)s en Ile-de-France qui ont créé ou ont un projet de startup dans les domaines de l’image et de la culture.

Vous êtes étudiant(e) cette année ou diplômé(e) en 2018 en Île-de-France ?  Postulez avant le lundi 20 mai 2019 en répondant au questionnaire : appel a projet_Fisheye2019. 

Blinkl, créateur de réalité augmentée sans application, intègre l’Agrandisseur Fisheye

Le plus de Blinkl ? Son interface ne nécessite aucune application ou plugin pour fonctionner et elle est accessible depuis tous les supports digitaux.

L’outil est simple, flexible et rapide : dans le cadre d’une exposition, il suffit par exemple de se connecter sur le site internet d’un musée, d’une galerie ou d’un festival et de scanner photo, affiche ou encore magazine officiel à l’aide de l’icône Blinkl affichée sur l’écran de son smartphone ou de sa tablette pour accéder à différents contenus exclusifs (informations, vidéos, images, jeux, animations 3D) qui viennent enrichir l’œuvre et l’expérience utilisateur. L’accès à ces contenus peut également se faire via QR Code, réseaux sociaux ou grâce à la technologie Beacon qui permet d’envoyer directement sur smartphone un lien vers l’expérience Blinkl.

Blinkl entend ainsi raconter des histoires plus créatives en ajoutant une dimension interactive aux outils de communication ou aux œuvres d’art elles-mêmes. Avec Blinkl Stories, un artiste peut par exemple associer des photographies à des contenus vidéos exclusifs afin d’offrir au public une plongée encore plus enrichissante dans le makingof de l’œuvre. Une façon de prolonger le cartel descriptif et d’y apporter des informations complémentaires. Le photographe Edouard Elias a notamment fait appel à Blinkl Stories pour donner encore plus de poids à sa série de photographies « Habitats et habitants du Morbihan » qui voyage de villes en villages et de hameaux en bourgs à travers la campagne bretonne pour en illustrer toute la diversité sociale

Challenge Ecoles-Entrepreneurs

challenge écoles-entrepreneurs

Dans le cadre de son Challenge Ecoles-Entrepreneurs, la CCI de Paris crée cette année un prix spécial Fisheye.

Vous êtes étudiant en Île-de-France et vous avez créé une startup  ou vous avez un projet de startup dans les domaines de l’image et de la culture ?

Postulez avant le 25 mai prochain  en envoyant votre dossier à :

L’agrandisseur Fisheye – 8/10 passage Beslay 75011 Paris

ou

sophie@fisheyelagence.com

Télécharger l’appel à projet Challenge Ecoles-Entrepreneurs